Box-office CQC, du 3 au 5 avril

Publié le par Daniel Racine



Beau retour en salles pour le long-métrage québécois le plus primé de l'année (4 Jutra, 3 Genie et le prix du meilleur film de l'AQCC), Ce qu'il faut pour vivre de Benoit Pilon. Sur 8 écrans seulement, il se classe 15e dans le top 20 québécois avec des revenus de 27 097$. Toujours dans le top 10, Dédé à travers les brumes de Jean-Philippe Duval est au 4e rang avec 138 907$ (pour un total de 1 399 853$ après un mois d'exploitation). Et  Grande Ourse - La clé des possibles n'a pas réussi à se remettre de sa désastreuse première semaine. Il occupe le 8e rang avec 71 363$ pour un maigre total 214 821$ en 2 semaines.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article