Box-office CQC, du 27 au 29 mars

Publié le par Daniel Racine


Marc Messier, Fanny Malette et Normand Daneau dans Grande Ourse - La clé des possibles
© Alliance Vivafilm

Catastrophe !  Si l'on se fie uniquement aux chiffres, la première fin de semaine de Grande Ourse - La clé des possibles de Patrice Sauvé est une véritable catastrophe avec un très maigre 98 839$. Cette 8e position au box-office québécois demeure inexpliquée: les critiques sont élogieuses, la série télévisuelle avait une bonne base de fans (où étaient-ils ceux-là), le scénario est pas trop compliqué et Marc Messier est tout de même très connu du grand public. Non vraiment, je ne vois pas pourquoi les gens ont boudé ce film fantastique ingénieux. Le dernier de ce genre a être sorti ici, Babine de Luc Picard, avait pourtant bien fait avec des revenus de plus de 2 millions de dollars et la 2e place du box-office en 2008 parmi les films québécois qui ont prit l'affiche.

Une chance, il y a Dédé à travers les brumes  de Jean-Philippe Duval qui continue de charmer son public, en 3e position cette semaine. Avec des revenus de 185 500$ (pour un total de 1 166 119$ en trois semaines), le drame biographique se maintient bien.

Toujours sur quelques écrans, Je me souviens  d'André Forcier (12 803$ à sa 4e semaine pour un total de 234 785$) et Polytechnique de Denis Villeneuve (12 019$ à sa 8e semaine 1 604 595$) se classent respectivement 14e et 16e parmi le top 20 québécois.

Il n'y a pas de grandes sorties avant À vos marques...party! 2 de Frédérick D'Amours qui nous arrivera le 19 juin prochain (il y a bien le Suzie  de Micheline Lanctôt mais elle ne fracassera pas le box-office avec celui-là). Alors, que peut-on penser de la première moitié de l'année 2009 où il n'y a pas eu vraiment de gros succès? Aucun titre n'a réussi à dépasser 2 millions de dollars en revenu. Est-ce que Père et flic d'Émile Gaudreault, 1981 de Ricardo Trogi ou Les pieds dans le vide de Mariloup Wolfe pourront séduire davantage les spectateurs québécois? À suivre prochainement, sur des écrans près de chez-vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antoine 31/03/2009 23:06

Ouf. Si j'avais parié sur celui-là j'aurais perdu. Je suis tout aussi étonné. Finalement ça ne fait pas mieux que Saint-Martyrs-des-Damnés de Robin Aubert.

Daniel Racine 06/04/2009 19:11


Bonjour Antoine et merci de ton commentaire.

Ce qui déçoit, c'est que GRANDE OURSE avait une bonne base de fans. Il y a eu ceux qui ont suivit la série télé en direct mais aussi tous ceux qui l'ont écouté en rafales sur DVD. Où étaients-ils?
Pas dans les salles de cinéma.

Merci de me suivre !

CQC

P.S. J'ai (enfin) ajouté votre blogue dans mes signets. ;-)